Festival Zero Waste, ne gaspillez pas votre temps

festival-zero-waste-affiche-qoamag

Par Sofia Colla

Marre de jeter ? Marre de descendre les poubelles 7 jours sur 7 ? Que vous soyez adepte du mouvement « zéro déchet », que cela vous intéresse ou vous pousse à l’interrogation, vous pouvez toujours aller faire un tour au Festival Zero Waste, le 30 juin ou les 1 et 2 juillet. Pour sa première édition, le festival zéro gaspi’ s’invite au cabaret Sauvage, parc de la Villette, pour réunir citoyens, entrepreneurs, collectivités, associations et collectifs autour d’un même objectif.

« Du zéro à l’infini des possibles »

Des centaines de millions de tonnes de déchets sont acheminées chaque jour en décharge ou en incinérateur. Ce n’est plus un secret pour personne. Pour la plupart, le zéro déchet semble être une utopie, un futur très lointain que nous ne connaîtrons sûrement jamais et, dans tous les cas, ça reste un mode de vie beaucoup trop cher et compliqué, réservé à une certaine communauté. Le Festival Zero Waste est justement là pour répondre à ces préjugés et montrer quelles sont les solutions possibles. Pour convaincre, il est important de laisser entrevoir un horizon désirable. Cet horizon est bel et bien réel puisque les démarches Zero Waste sont à l’origine de la création d’emplois et d’activités, ainsi que de l’amélioration de la qualité de vie. Les répercussions positives sont nombreuses.

Pour une nouvelle société

Avec 5 000 participants, 100 intervenants, 50 ateliers pratiques, et le tout en trois jours, l’expérience zéro déchet est à la portée de tous. À travers des conférences, des formations, des tables rondes, des retours d’expériences, des films, des ateliers et des rencontres… Des idées pour un avenir plus éco-responsable vous seront apportées.

Les grands thèmes de cette première édition du Festival Zero Waste seront notamment « les villes zéro déchet », « la fin de l’obsolescence programmée », « l’âge des Low Tech », « le vrac, la consigne et l’upcycling », « le zéro déchet dans ma vie de tous les jours, zéro déchet, une intelligence collective », et bien d’autres. Des sujets adaptables aux différents niveaux de connaissance afin d’intégrer cette communauté internationale rassemblant citoyens, collectivités et entreprises.

Des invités de qualité et acteurs du changement comme, entre autres, Flore Berlingen (directrice de Zero Waste France), Béa Johnson (auteur du livre Zéro déchet), Rossano Ercolini (l’instituteur qui a initié le zéro déchet à Capannori, en Italie) et Guillaume Delbar (maire de la ville de Roubaix, pionnière du Zero Waste) qui viendront partager leur expérience et vous donner l’envie de faire un pas de plus pour l’environnement.

Bien plus qu’un festival

L’ONG Zero Waste est le nouveau nom, depuis 2014, du Cniid (Centre National d’Information Indépendante sur les déchets) créé en 1997. Cette association indépendante vise à faire connaître les moyens de prévention et les modes de gestion plus écologiques. Ils bataillent pour une évolution de la réglementation et des pratiques, mais ont aussi pour objectif d’informer et de décrypter, d’outiller et d’accompagner, de conseiller et de former les acteurs de terrain.

Une de leur dernière action est le « Plan B’OM » (baisse des ordures ménagères), économique et éco-responsable ayant pour objectif d’améliorer le tri, de réduire les déchets et d’œuvrer pour plus de création d’emplois. Ce projet représente une alternative citoyenne zéro déchet à l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII qui doit être reconstruit.

Vous pouvez retrouver les autres campagnes et projets de Zero Waste France ICI.

Un rendez-vous à noter dans vos agendas, en partenariat avec QOA Magazine, le Festival Zéro Déchet n’aura de cesse de vous surprendre.

zéro-waste-grandlogo-qoamag

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.