No Mad Festival
Le voyage responsable sous toutes ses formes

logo_no_mad_festival_2015

Par Sofia Colla

QOA Magazine sera là !

Étant partenaire de l’événement, l’équipe de QOA sera présente dans la librairie du festival. Vous pourrez venir discuter ou feuilleter nos magazines.

QOA vous fait également gagner des lots au concours organisé par Babel Voyage. Les gagnants seront tirés au sort le dernier jour et pourront gagner des magazines ou même des abonnements !

Durant l’été, les festivals se multiplient. Musique, cinéma, arts de la scène… Mais qu’en est-il du voyage responsable ? Que vous soyez connaisseur, amateur ou simplement à la recherche de nouveaux horizons, le No Mad Festival se déroulant le week-end du 25 et 26 juin à Cergy-Pontoise peut vous intéresser. Il vous permettra de découvrir des expositions, des films et des concerts à propos du voyage responsable, mais aussi de participer à des ateliers, des rencontres, des randonnées et bien plus encore. Après avoir mis à l’honneur le Bénin l’année dernière, la « Destination-Révélation » de cette deuxième édition est la Colombie, de quoi voyager et connaître de nouveaux univers.

no_mad_festival_2016-qoamagLe No Mad Festival c’est QOA ?

Ce festival, entièrement consacré au voyage responsable est né de la rencontre de deux acteurs : l’Office de tourisme de Cergy-Pontoise et Babel Voyage (média web international en faveur d’un tourisme plus responsable).

Festival 2.0, le No Mad Festival s’adresse tout particulièrement aux jeunes voyageurs de la génération web. Très connecté, la communication à travers les réseaux sociaux et les médias webs est privilégiée (web télé et web radio, Twitter, blogs, etc.).

Si vous lisez QOA Magazine, vous savez forcément ce que signifie l’expression de « voyage responsable ». Mais pour vous rafraichir la mémoire, il s’agit de voyager en respectant la Terre, l’Humain et les différentes cultures. Le festival met ainsi en lumière différentes formes de voyages responsables comme l’éco-tourisme, le tourisme durable, le tourisme équitable et solidaire, ou encore le tourisme participatif.

Une seconde édition avec des invités d’exception

La marraine du No Mad Festival de 2016 n’est autre que Stéphanie Ledoux, artiste globetrotteuse et carnettiste qui a pour objectif de faire connaître l’Autre, d’aller à sa rencontre et d’apprivoiser son territoire. Elle compte déjà aujourd’hui une soixantaine de carnets à son actif. Mais d’autres invités de renom son à noter : Eric Lange (animateur de radio passé par Le Mouv’), Antonia Neyrins (artiste et carnettiste franco-espagnole), Nicolas Breton (qui a réalisé un tour du monde atypique, hors des sentiers battus), Maurice Freund (fondateur de l’organisation à but non lucratif « Point Afrique », engagé dans le tourisme équitable), et bien d’autres. Certains invités viennent même en famille ! C’est le cas du très connu Richard Bohringer, acteur et écrivain, amoureux de l’Afrique, qui racontera ses souvenirs de voyage. Ce dernier est venu accompagné de son fils, Mathieu Bohringer, historien et anthropologue, lui amoureux de la Colombie et fondateur de l’agence « Aventure Colombia ».

stephanie-ledoux-nomadfestival-qoamag

QOA voir ?

Le No Mad Festival a réalisé sa propre sélection de films, tous consacrés à des formes particulières de voyage, de façon à découvrir des populations et de nouvelles contrées tout en respectant son environnement. Les festivaliers pourront ainsi découvrir (ou redécouvrir) Track de John Curran, l’histoire d’une femme qui abandonne sa vie urbaine pour traverser le désert australien sur 3 200 kilomètres jusqu’à l’océan indien, accompagnée de ses deux chameaux et d’un chien. Sera également projeté : Nomade des mers de Corentin De Chatelperron retraçant son parcours lorsqu’il s’embarque pour 6 mois de cabotage dans les îles désertes du golf du Bengale. Son objectif étant de se rapprocher le plus possible de l’autonomie en mer et de réfléchir au « low technologies » (techniques simples, économiques et populaires). Il sera aussi possible de visionner Solidream de Brian Mathé, Morgan Monchaud et Siphay Vera (l’histoire de trois amis qui décident de faire le tour du monde à vélo, 54 000 kilomètres, de manière à atteindre les parties extrêmes du globe) et enfin, Génération Expat de Florian Mosca et Laurent Lingelser (le portrait croisé de quatorze français partis à l’aventure pour vivre leur rêve ou créer leur entreprise).

QOA d’autre ?

Vous pourrez également vous promener dans le village No Mad pour découvrir des magazines, des maisons d’édition, des créateurs de bijoux, faire des randonnées et des balades au gré de vos envies, ou plus original, le monde de l’âne et de la nature. Toute une variété de secteurs dont les festivaliers pourront profiter.

De plus, il n’y a pas que le cinéma qui est mis à l’honneur, la musique sera aussi de la partie. La Colombie étant le pays mis en avant cette année, les rythmes latins envahiront la scène. Parmi les groupes présents il y a aura notamment Cumbia & Cardon ainsi que Bakoso, deux groupe colombiens, l’un spécialisé dans la cumbia traditionnelle et l’autre mêlant les sonorités colombiennes et vénézuéliennes.

Les sportifs y trouveront aussi leur compte et pourront participer à des randonnées à vélo, à cheval, à pied, en canoë ou à bord d’un voilier. Les durées et la longueur des trajets sont variables, tout comme les niveaux de difficulté, rendant ces promenades accessibles à tous. Ils pourront ainsi découvrir les paysages et le patrimoine de la région comme par exemple la fameuse coulée verte.

Placé sous le signe de la découverte, de l’exotisme et de l’originalité, le No Mad Festival fait appel à tous vos sens pour vous donner l’envie d’aller plus loin, de voir le monde autrement et de s’en donner les moyens.

Plus d’informations sur le Festival

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.