Les nouvelles globe-trotteuses de QOA Magazine au Malawi : Paula et Cécile

Par Paula et Cécile, globe-trotteuses de QOA Magazine au Malawi

QOAHELP2KIDS

Aimer voyager, partager avec les autres, avoir un projet de voyage utile à l’étranger, ce sont les qualités requises pour faire partie de la communauté de votre magazine préféré. Nos experts du voyage utile ont posé quelques questions aux baroudeuses Paula et Cécile, actuellement globe-trotteuses de QOA Magazine, le premier magazine du voyage utile.  Retrouvez la semaine prochaine leur témoignage sur leurs premières impressions de leur projet au Malawi.

 

 

QOA PROJET MALAWI

Prénom / Age :

Paula – 21 ans ( à gauche)
Cécile – 20 ans ( à droite)
Combien de temps restez-vous sur place ?
Nous y restons 2 mois, du 4 juin au 31 juillet 2016.
Avec quel organisme partez-vous ?
Nous partons avec l’association Help 2Kids. Nous avons rencontré cette association dans un numéro de votre magazine. Il s’agit d’une ONG Suisse qui agit au Malawi et en Tanzanie dans des orphelinats. Ils accueillent très souvent des bénévoles de tous les pays afin de les aider dans leurs missions sur place. 
Quel matériel emportez-vous avec vous (appareil photo, caméra, etc…) ?
Nous prenons un appareil photo et deux portables. Nous évitons d’emporter trop de matériel électronique car il n’y aura pas toujours d’accès à l’électricité et à internet sur place. Le but aussi est de se couper un maximum d’internet, des réseaux sociaux, etc.
Que cherchez-vous dans cette mission de volontariat ?
Nous voulons retourner aux vraies valeurs, se confronter à un environnement différent du notre. Il y a un aspect de dépassement de soi, voir jusqu’où on peut aller.
Pourquoi avez-vous décidez de partir faire du volontariat ?
Nous recherchons avant tout le contact humain, apporter notre aide à des enfants qui en ont besoin. C’est une occasion unique et elle peut nous apporter beaucoup de maturité et de la relativité. 
Pourquoi partez-vous à deux ?
A deux nous bénéficions d’avantages en terme de sécurité, d’organisation et d’entraide.  Cela nous permet de nous soutenir et de s’aider à prendre du recul sur les situations auxquelles on peut être confrontées. C’est une vraie chance de pouvoir partir à deux.
Comment votre entourage perçoit-il ce projet ?
La plupart de mon entourage était inquiet, mais ils ont tous compris notre projet et notre démarche. Nous prenons un maximum de précautions pour être sereines sur place. Bien sûr il peut toujours y avoir des complications, mais nous partons avec un encadrement puisque nous faisons partie d’une ONG, donc cela limite les risques. 
Comment avez-vous financer votre séjour ?
Nous apportons du matériel aux enfants de l’orphelinat (ballons, cahiers, crayons, pinceaux, peinture, etc), ce matériel sera acheté grâce à un financement participatif. Nous avions collecté 440€, nous en sommes aujourd’hui à 525€, et ce n’est pas fini. On peut dire qu’on a largement atteint notre objectif ! Pour le reste du voyage (billets d’avion, hébergement, etc) nous l’avons financé nous mêmes. 
QOA MAG PAULA et C
Vous souhaitez illustrer vos propos ? N'hésitez pas à nous envoyer vos photos dans un dossier compressé. Elles seront visibles sur votre témoignage une fois publié.