La suite / Communauté

En fonction de votre situation professionnelle avant votre départ en mission, vous devrez peut-être, à votre retour, valoriser cette expérience, en suivant une formation ou en orientant votre recherche d’emploi vers des domaines liés à la solidarité.

Au moment de votre départ du pays d’accueil, vous aurez quelques démarches à effectuer : gérer les formalités douanières pour le transport de vos affaires, informer le consulat français, éventuellement fermer le compte bancaire que vous auriez ouvert sur place… Vous avez finalement décidé de rester là-bas, pour des raisons personnelles ou professionnelles, ou pour envisager d’autres types de volontariat ? De nouvelles démarches seront alors nécessaires. Pour vous y aider, rapprochez-vous du consulat français ou consultez le site de la MFE sur les questions d’expatriation (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation-22367/) ainsi que le site www.france-volontaires.org.

Si vous êtes décidé à rester en France, quelques formalités seront à effectuer, comme un bilan médical pour faire le point et vous assurer que vous n’avez pas contracté de maladie sur place. Commencer par vérifier vos droits à la sécurité sociale française, pour une mise à jour ou une affiliation, auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie : http://www.ameli.fr/ et http://www.securite-sociale.fr/

Vous aurez alors la possibilité de bénéficier gratuitement de ce bilan : bilansante.fr et www.cfe.fr/pages/votre-sante/bilan.php. Un accompagnement psychologique sera peut-être aussi nécessaire.

Selon votre situation, vous aurez aussi à vous adresser à votre CAF pour faire une demande d’aides sociales comme le RSA, la CMU (Couverture maladie universelle) ou encore la prime forfaitaire d’insertion professionnelle ou une indemnité de réinstallation.

Le retour sera aussi l’occasion de mettre en avant votre expérience de mission. Pensez à vous renseigner sur la Validation des acquis et de l’expérience (www.vae.gouv.fr). Vous pouvez aussi approfondir vos connaissances en suivant une formation dans le domaine de la solidarité, auprès d’organismes comme BIOFORCE, IFAID, Portail de la solidaritéChambre des commerces et de l’industrie ou le CNED.

Pensez à vous inscrire ou vous réinscrire au Pôle Emploi. Si votre mission vous a aidé à préciser vos objectifs professionnels, sachez que certains sites de recherche d’emploi sont spécialisés dans le secteur de la solidarité : Nethumanitaires, Résonnances Humanitaires ou Coordination Sud mais aussi des centres de ressources d’informations qui vous aiguilleront dans votre recherche : CIDJ, RITIMO, INTERMIFE, AFIJ. Enfin, pour assurer la continuité professionnelle de votre mission, renseignez-vous aussi sur les VIE (Volontariat international en entreprise) et les VIA (Volontariat international en administration) auprès du CIVI.

À l’instar de Projects Abroad, SVI ou Cybelle Planète, de nombreux organismes d’accueil offrent la possibilité aux volontaires d’être accompagnés à leur retour en suivant leur activité et leurs missions. Ils proposent notamment une newsletter, des forums Internet mais aussi des rencontres et divers événements qui permettent d’échanger entre volontaires sur les expériences de chacun et la façon dont cette expérience pourra être valorisée. C’est notamment le cas des associations françaises à but non lucratif comme France Volontaires ou ABM qui accueillent dans leurs bureaux aux quatre coins de France des volontaires afin qu’ils se retrouvent et soient accompagnés dans la poursuite de leur engagement.

Vous pouvez partager votre expérience et votre voyage solidaire avec les lecteurs de QOA via le formulaire de témoignage disponible sur notre site Internet. Donnez vos conseils et vos sentiments aux futurs volontaires !

Bientôt notre association QOA – Quand on aime vous accompagnera durant toute la durée de votre volontariat, du début de vos préparatifs au recueil de vos sentiments au retour.

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.