Communication

Pour rester en contact avec votre famille et vos proches pendant votre séjour à l’étranger, mais aussi pour raconter votre voyage au jour le jour et pour joindre des personnes sur place, vous allez devoir vous munir de moyens de communication. Mais avant toute chose, interrogez-vous sur la réelle utilité de disposer d’un téléphone lors de votre séjour…

Avant de vous envoler pour l’étranger, assurez-vous que le réseau y est disponible car, si la norme GSM couvre 95 % de la planète, il subsiste encore des zones reculées où elle est absente. Veillez également à ce que votre téléphone soit compatible avec la norme et les fréquences locales (comme c’est le cas en Amérique et au Japon) et que votre opérateur propose bien des formules sur votre pays de destination.

Si vous emmenez votre téléphone personnel avec un forfait international proposé par votre opérateur, tous vos appels, y compris ceux passés sur place, seront facturés au tarif international, tout comme la partie « internationale » de vos interlocuteurs quand ils vous appelleront. L’inconvénient de cette formule est que vous pourrez recevoir des appels non désirés mais que vous devrez tout de même payer.

Pour recevoir uniquement des appels de personnes que vous aurez choisies et bénéficier des tarifs locaux ou nationaux, ainsi que pour les pays à normes européennes, vous pouvez choisir de louer un téléphone. Vous n’aurez qu’à insérer votre carte SIM dans le téléphone de location adapté aux normes locales. Autre possibilité : votre opérateur vous loue un téléphone et un abonnement provisoire auprès d’un opérateur local. Un nouveau numéro de téléphone vous est alors attribué. Seul bémol : le prix de location du téléphone, de 20 à 70 euros par semaine hors communications.

Les téléphones satellites fonctionnent partout mais avant de réaliser cet investissement important, il vaut mieux vous demander jusqu’à quel point un téléphone vous est indispensable. En effet, l’appareil est quasiment inabordable à l’achat mais également très cher à la location (minimum 100 euros par semaine), tout comme les communications (de 2 à 5 euros la minute).

Pour plus de flexibilité, il est aussi envisageable de coupler plusieurs modes de téléphonie. Avec un portable, vous pouvez recevoir des appels ou passer des appels vers un autre pays et utiliser en parallèle une carte prépayée pour les appels locaux. Ou l’inverse !

Ces cartes sont généralement vendues dans les supermarchés et différentes boutiques. N’hésitez pas à comparer les différents tarifs en tenant compte des coûts d’accès à la communication, qui ne sont pas toujours bien indiqués. En effet, en multipliant les appels, vous risquez de vous retrouver avec seulement quelques dizaines de minutes de communication au lieu des dix heures annoncées.

La carte France Télécom ou « ligne fixe étendue » est une solution plus simple et plus sûre : elle permet de passer et recevoir des appels en France et à l’étranger à partir de n’importe quel téléphone. Pour 15 euros par an, les communications seront alors facturées au tarif français sur votre facture de téléphone fixe.

Et n’oubliez pas qu’il existe partout des tarifs réduits en fonction des heures ou des jours d’appel. Renseignez-vous sur place, ce serait dommage de vous en priver !

Vous pouvez aussi passer des appels internationaux via Internet à des tarifs compétitifs, les cybercafés étant de plus en plus nombreux à proposer cette prestation.

Pour trouver les cybercafés de votre pays de destination, vous pouvez consulter plusieurs sites qui les répertorient :http://www.cybercaptive.com, http://www.cybercafes.com ou encore http://www.cybercaptive.com/cruise.shtml.

Il est possible de recevoir des courriers et des colis à l’étranger. La solution traditionnelle la plus répandue est la poste restante. Ce service est présent dans tous les pays et l’acheminement s’effectue à la poste centrale de la ville où vous êtes. Il est primordial de mentionner les coordonnées du destinataire correctement, selon ce modèle, en anglais ou dans la langue locale :

– Prénom, NOM
– Poste restante, General Post Office

– Ville
– Pays

Au dos, pensez à indiquer vos coordonnées pour que le courrier soit retourné en cas de non réception ou retrait.

La plupart des opérateurs Internet proposent, généralement gratuitement, une page Internet hébergée. Vous disposez alors de tous les outils nécessaires pour créer votre propre page et l’agrémenter : images, cartes, fonds, formulaires… Vous pouvez choisir de vous adresser à un gestionnaire de contenu (CMS) comme WordPress qui hébergera votre blog et mettra ses outils à votre disposition pour le gérer.

Attention, toutefois, à ne pas négliger l’aspect juridique de cette démarche. Vous êtes en effet responsable de tout le contenu de votre blog, de vos posts comme des commentaires des internautes. Pensez par exemple à désigner un modérateur. Pour plus d’infos sur la responsabilité du blogueur : http://www.maitre-eolas.fr/post/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloaded

Pour choisir un hébergeur de site, privilégiez ceux qui n’envahiront pas votre page de publicités et qui ne couperont pas trop les informations de votre site au risque d’en perturber la lecture. L’hébergeur Top départ est, comme son nom l’indique, ciblé voyages : en plus de l’hébergement et la réalisation de votre site, il répertorie les carnets de voyageurs… De quoi vous inspirer ou vous intégrer à une communauté existante.

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.